20 avril 2018

Lectures (nouvelle édition)


La 3e édition augmentée du recueil de recensions Lectures vient d’être publiée. Ce livre numérique gratuit est offert aux formats epub, pdf et autres.

Sommaire

Émile Ajar (Romain Gary), La vie devant soi
Audry Alwett, Voyage aux Ombres
Roberto Arlt, Comment tromper les électeurs?
Roberto Arlt, Les sept fous et Les lance-flammes
Victor-Lévy Beaulieu, Le Grand cheval noir du Diable
Jean Bédard, Maître Eckhart (1260-1328)
Maïssa Bey (Samia Benameur), Sofiane B., vingt ans
Frédéric Bézian, Les garde-fous
Biz (Sébastien Fréchette), Naufrage
Philippe Bonifay, Pirates
Jean Bottéro, L’Épopée de Gilgamesh
Joël Casséus, Un nouveau monde
Javier Cercas, Les soldats de Salamine
Jean Chakir, Saboum
Hâfez de Chiraz, Le Divân
Sergio Colomino, Sherlock Holmes et la conspiration de Barcelone
Maurizio De Giovanni, L’Hiver du commissaire Ricciardi
Joël Dicker, Le Livre des Baltimore
Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski, L’Idiot
Alexandre Dumas, L’Assassinat de la rue Saint-Roch
Didier Comès, Silence
Abd al-Rahmâne al-Djawbari, Le Voile arraché
Carlos María Domínguez, La maison en papier
Georges Eekhoud, La nouvelle Carthage
Abla Fahroud, Le bonheur a la queue glissante
Jean Féron, Le philtre bleu
Gustave Flaubert, Madame Bovary
Marc Fourez, Retour à Cambrai
Lionel Fox, Police scientifique
Nicolaj Frobenius, Branches obscures
Eduardo Galeano, Paroles vagabondes
Eduardo Galeano, Le livre des étreintes
Mimmo Gangemi, La revanche du petit juge
Réal Godbout, L’Amérique ou le disparu
Nicolas Gogol, Le journal d’un fou
Frank Göhre, La nuit de St.-Pauli
F. Gonzalez Ledesma, Le détective qui aimait les livres
John Grisham, Les partenaires
Eduardo Halfón, Lointain
Paul Halter, La chambre d’Horus
Al Qâsim al-Harîrî, La séance printanière
Anne Hébert, L’enfant chargé de songes
Anne Hébert, La mercière assassinée
Harry Houdini (H. P. Lovecraft), Prisonnier des pharaons
Claude Janelle, Dictionnaire des auteurs de l’imaginaire
Yasmina Khadra, Le dingue au bistouri
Yasmina Khadra, La part du mort
Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves
J.-P. de Lagrave et J. G. Ruelland, L’imprimeur des Libertés
Rainier Lanselle, Introduction aux Spectacles curieux
Rainier Lanselle, Li Zhexian
Stieg Larsson, Millénium
Guy Lavigne, L’obsession de Jérôme Delisle
Napoléon Legendre, Annibal
Michelle Le Normand, Il a neigé
Michelle Loi, La véritable histoire d’Ah Q
Lu Xun, Nouvelles et poèmes en prose (anthologie)
Ernesto Mallo, L’aiguille dans la botte de foin
Ernesto Mallo, Un voyou argentin
Ernest Mallo, Buenos Aires Noir
André Malraux, La condition humaine
Henning Mankell, Un loup solitaire
Andreu Martin, Barcelone: le crime et l’effroi
Marc-Antoine Mathieu, Le dessin
Catherine Mavrikakis, La ballade d’Ali Baba
Carson McCullers, La ballade du café triste
Toni Morrison, Sula
Wajdi Mouawad, Anima
Ahmad ibn al-Husayn al-Mutanabbi, Poèmes
Amineh Pakravan, Le libraire d’Amsterdam
Louise Penny, En plein cœur
Louise Penny, Enterrez vos morts
Nancy Pickard, L’Anneau de vérité
Hugo Pratt, Fable de Venise
Hugo Pratt, Tango
Monique Proulx, Homme invisible à la fenêtre
Yves Ravey, L’épave
Kathy Reichs, Perdre le Nord
Michel Rheault, Les voies parallèles de Pauline Julien
Santiago Roncagliolo, Le prédateur
Hernán Ronsino, Dernier train pour Buenos Aires
Normand Rousseau, La tourbière
Maryse Rouy, Voleurs d’enfants
Maryse Rouy, Meurtre à l’hôtel Despréaux
Sa Shan, Impératrice
Patrick Senécal, Le Passager
Aguinaldo Silva, L’homme qui acheta Rio
Gilbert Sinoué, L’enfant de Bruges
Teresa Solana, L’offrande
Richard Ste-Marie, L’Inaveu
Jirô Taniguchi, Un zoo en hiver
John Ronald Ruel Tolkien, Le Seigneur des anneaux
Akira Toriyama, Dragon Ball
Marie-Claude Tremblay, Loco Locass: La parole en gage
Olivier Truc, La Montagne rouge
Claude Trudel, Tué à bout portant
Claude Trudel, Coups mortels
Sylvain Trudel, La mer de la Tranquillité
Alberto Vazquez-Figueroa, Touareg
Manuel Vásquez Montalbán, Les mers du Sud
Fabien Vehlmann, Les cinq conteurs de Bagdad
Per Wahlöö, Les enquêtes du commissaire Jensen
Michel Zévaco, L’épopée d’amour

Bonne exploration !

Référence

Trudel, Claude. - Lectures. - 3e édition augmentée. - Montréal: Smashwords, 2018. - ISBN 978-2-9812827-6-7. - [Livre numérique gratuit].

Claude Trudel a publié sur la plateforme Smashwords quatre livres de cartographie (Anciennes cartes géographiques, Atlas du Québec, Cartes commentées, Grammaire de la carte), cinq guides spécialisés (Applications Android, Familles de plantes en photos, Guide sur Wikipédia, Plant Families in Pictures, Publier avec Smashwords), trois recueils de recensions (Documentation, Lectures, Société), et deux nouvelles littéraires (Parcours, Tué à bout portant). Ces livres numériques sont gratuits.

Image

Photo © CLaude Trudel

13 avril 2018

La chambre d’Horus / Paul Halter


Moi, Djaner, roi d’Égypte, juge bon de laisser une trace écrite d’un mystère qui défie l’entendement et que j’espère pouvoir résoudre prochainement.

Les intrigues de ce polar sont habilement construites, tout comme la structure narrative du livre. Celui-ci comprend un prologue, trente chapitres et un épilogue. Mais ce schéma classique est en fait beaucoup plus complexe.

Le prologue et les chapitres 5, 7, 9 11, 13, 15, 17-21 et 28 se déroulent dans l’Antiquité égyptienne, les chapitres 1 et 2 au début du 19e siècle, les autres chapitres et l’épilogue au début du 20e siècle. Cette structure particulière peut sembler compliquée, mais ce n’est pas le cas. En effet, le récit porte sur des enquêtes parallèles.

Dans le prologue, le narrateur présente Djaner, un pharaon à la conduite exemplaire. Avant de parvenir au sommet de la société égyptienne, ce protagoniste était juge. Bien que devenu tout puissant, il est affecté par un sentiment persistant, une déception envahissante causée par la non résolution d’un crime survenu alors qu’il était juge.

Au début du 19e siècle, Bellozi, un chercheur de trésors, découvre le tombeau inviolé du pharaon Djaner. Malheureusement pour lui, malgré toutes ses précautions pour garder le secret du site, les suites de sa découverte lui seront fatales.

Au début du 20e siècle, le professeur John Barrett (re)découvre la tombe inviolée de Djaser. Tout comme pour les membres de son équipe, cette trouvaille lui sera fatale. Le contexte des malédictions affectant les violeurs d’une momie royale se confirment. Bien plus, la convoitise suscitée par la momie entraînera un second meurtre.

Voilà le contexte général de l’histoire donnant lieu à de brillantes relations parallèles. Laissons maintenant au lecteur le soin de découvrir les péripéties et rebondissements de cette fascinante histoire. Ajoutons que les résolutions des crimes sauront étonner le lecteur le plus perspicace.

Un dernier point à souligner: Paul Halter a l’art de s’inspirer d’oeuvres célèbres, dont Le Livre des Morts (anonyme égyptien), La chute de la maison Usher et Double assassinat dans la rue Morgue (Edgar Allan Poe, oeuvres traduites par Charles Baudelaire), Les aventures de Sherlock Holmes (Arthur Conan Doyle), et Le Mystère de la chambre jaune (Gaston Leroux).

Bonne lecture!

Référence

Halter, Paul. - La chambre d’Horus. - Paris: Éditions du Masque, 2007. - 254p. - (Collection du roman d’aventures). - ISBN 978-2-7024-3345-4. - [Citation, p. 53]. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: Halter H197c.

Image

Horus et le pharaon - Temple d'Horus, Edfou, Égypte / Un bas-relief d'Horus et le pharaon sur un mur intérieur du temple d'Horus © 2010 Réjean Jobin, Le monde en images, CCDMD.

Carte

1820 - Oasis de Thèbes - Carte de l'oasis de Thèbes comprenant le vallon d'El Khargeh et celui d'El Dakel... / Edme-François Jomard, Jeoffroy-Alphonse Chocarne - Source: BnF / Gallica.

Exposition

Reines d'Égypte (Musée de Pointe-à-Callière, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal, du 10 avril au 4 novembre 2018)

Article connexe

Prisonnier des pharaons / Harry Houdini

06 avril 2018

Découvertes botaniques

L’hiver est une saison idéale pour visiter les serres du Jardin botanique de Montréal. Au cours de cette dernière saison, j’ai eu le plaisir de découvrir un grand nombre de nouvelles plantes, dont celles-ci:

Asclépiade de Curaçao, Campyloneurum étroit, Citronnier de Meyer, Crassula, Cyanotis, Dombeya, Échinocéréus, Frangipanier australien, Fruit miraculeux, Goyavier de Montevideo, Guzmania sanguinea, Indigo de l'Assam, Jacquier, Jambosier, Mammillaire prolifère, Médicinier, Nautilocalyx, Odontonema, Oponce, Quesnélia, Ravénéa des ruisseaux, Rhombophyllum, Ruschia, Sanchézie, Sténochléna, Tangelo, Técomanthe, Vanillier de Cayenne, Vipérine de Madère et plusieurs espèces d’orchidées.

Quelques photos à titre d’exemple:

- Orchidée, Paphiopedilum victoria-regina, Orchidaceae, Sumatra.


Técomanthe, Tecomanthe dendrophila, Bignoniaceae, Indonésie orientale, Papouasie-Nouvelle-Guinée et îles Salomon.
Guzmania, Guzmania sanguinea, Bromeliaceae, Costa Rica à Équateur.
Orchidée, Cyrtochilum macranthum, Orchidaceae, Amérique du Sud occidentale.
Échinocéréus, Echinocereus triglochidiatus var. paucispinus, Cactaceae, Mexique et Sud des États-Unis d’Amérique.

J'ai eu l’occasion aussi de voir plusieurs floraisons annelles, dont celles-ci: Amaryllis, Azalée, Bégonia, Camélia du Japon, Clivie vermillon, Hortensia, Tulipe et ce magnifique rosier:

- Rosier de Banks, Rosa banksiae var. banksiae f. lutea, Rosaceae, Chine (Sichuan et Yunnan).

Je vous invite à voir l’ensemble des plantes photographiées au cours de mes récentes visites hivernales: dans le formulaire de recherche du site Le monde en images, saisir les mots Claude Trudel dans le champ Mots clés (Tous les mots) et 2018 à 2018 dans le champ Date (AAAA), puis cliquer sur le bouton Chercher.

Les photos peuvent être vues individuellement ou en diaporama. Elles peuvent être envoyées au format carte postale virtuelle.

Les photos originales ont une résolution de 2048 x 1152 pixels, mais elles sont aussi disponibles aux formats 320 x 180 pixels, 800 x 450 pixels, 1024 x 576 pixels et 1920 x 1080 pixels.

Sur la Toile

Flore du Jardin botanique de Montréal (près de 3 000 photos)
Le monde en images (CCDMD)

Référence complémentaire

Familles de plantes en photos (livre numérique gratuit)

Ce livre photo présente près de 200 familles de plantes. Classées par ordre alphabétique, les informations sur chaque famille sont ainsi présentées: nom de la famille; nombre de genres attribués à cette famille suivi d’une liste sélective de genres présents au Jardin botanique de Montréal; exemple photo d’une espèce. Les photos illustrent assurément la beauté et la diversité de la végétation.

30 mars 2018

Les enquêtes du commissaire Jensen


L’alerte fut donnée à 13 h 02 précises. Le directeur de la police en personne téléphona au poste du seizième district et, quatre-vingt-dix secondes plus tard, les sonneries retentirent dans les salles et les bureaux du rez-de-chaussée.

Les deux derniers romans de l’auteur suédois Per Wahlöö (1926-1975) sont intitulés Meurtre au 31e étage et Arche d’acier. Leur contexte social est d’actualité, bien qu’ils aient été édités respectivement en 1964 et 1968. Ces polars ont été réédités en français aux Éditions Payot & Rivages, en 2010, dans la collection Rivages/noir.

Le style d’écriture est dynamique. Les intrigues sont crédibles. Les péripéties sont multiples, inattendues, surprenantes. Les personnages sont peu nombreux, mais bien caractérisés. Les lieux sont décrits avec minutie.

Les dessous de la société individualiste du bien-être sont mis à nu, notamment la manipulation du peuple exercée par l’entreprise privée (oligopole des médias de masse) et l’autorité publique (campagnes électorales).

Une double lecture passionnante!

Références

Wahlöö, Per. - Meurtre au 31e étage. - Traduit du suédois par Philippe Bouquet et Joëlle Sanchez. - Préface par Claude Mesplede. - Paris: Éditions Payot & Rivages, 2010 © 1964. - (Rivages/noir, n° 801). - 229p. - ISBN 978-2-7436-2161-2. - [Citation, p. 13]. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: Wahlöö W137m.

Wahlöö, Per. - Arche d’acier. - Traduit du suédois par Joëlle Sanchez. - Paris: Éditions Payot & Rivages, 2010 © 1968. - (Rivages/noir, n° 802). - 215p. - ISBN 978-2-7436-2162-9. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: Wahlöö W137a.

Image

Photo © Claude Trudel 2017

Sur la Toile

Meurtre au 31e étage (ernstkurtz, Chroniques kurtziennes, 2013)
Arche d’acier (ernstkurtz, Chroniques kurtziennes, 2013)

23 mars 2018

L’Univers vu par Hubble


Le livre photo de Terence Dickinson nous présente les plus belles vues astronomiques prises par le satellite spatial Hubble, depuis son lancement autour de la Terre en 1990 jusqu’à nos jours. Une exploration fantastique de notre Univers.

Le volume contient onze chapitres portant sur les différentes composantes du cosmos. Ces chapitres sont généralement constitués de deux parties: exposé général sur le thème abordé / étude approfondie sur un objet particulier.

Chapitres:

1.– Le télescope Hubble et son impact / Améliorations successives
2.– Les six découvertes majeures de Hubble
3.– La lumière / Caméras spécialisées et télescopes Spitzer et Chandra
4.– Les pouponnières d’étoiles / Nébuleuse d’Orion, Nébuleuses galactiques et extragalactiques
5.– Les emboîtements d’objets astronomiques / Amas d’étoiles, Étoiles géantes
6.– La vie des étoiles / Vieilles étoiles, Rémanents
7.– L’Univers invisible (lentilles gravitationnelles)
8.– Les galaxies / Collision de galaxies
9.– Les planètes
10.– Les objets astronomiques bizarres
11.– Les ajouts 2012-2017 / Galaxie Andromède, Futur JWST

Les images sont innombrables et souvent affichées sur une pleine page ou une double page. Par ailleurs, elles sont longuement légendées.

Signalons quelques-unes de ces images époustouflantes:

Vue profonde de l’Univers (p. 34-39)
Nébuleuse d’Orion (p. 70-71, 86-92)
Nébuleuse de la Carène (p. 102-109)
Nébuleuse de la Tarentule (p. 116-123)
Galaxies de l’Univers profond (p. 216-227)
Galaxie d’Andromède (p. 302-307).

Et voici mon image préférée, l'Amas stellaire NGC 602 > image composite intégrant des relevés de trois grands télescopes spatiaux de la NASA / rayons X (violet, Chandra) / infrarouge (rouge, Spitzer) / optique (rouge, vert et bleu, Hubble):


Précédés par les remerciements, le sommaire et l’introduction, ces chapitres sont suivis par une bibliographie (DVD, sites, livres et rapports), un index, les crédits photographiques et une notice sur l’auteur.

Un livre passionnant.
Un merveilleux livre de référence.

Référence

Dickinson, Terence. - Hubble’s Universe. Greatest Discoveries and Latest Images. - 2e éd. - Richmond Hill (Ontario): Firefly Books, 2017. - 332p. – ISBN 978-1-77085-997-5. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: 522.2919 D5537h 2017.

Images

NGC 7635: The Bubble Nebula (NASA, ESA, Hubble Heritage, Team STScI / AURA) - [Traduction en français] - [Image reproduite et légendée dans le dernier chapitre, Hubble Update: 2012-1017, p. 294-295]

Étoile SAO 20575 / Nébuleuse de la Bulle (NGC 7635) - Une splendide bulle pour le télescope Hubble (Guillaume Cannat, Le Monde, 21 avril 2016)

Sur la Toile

Hubble Space Telescope (HST) (NASA)
30 des plus belles photographies prises de l'espace (Buzzly)
L'Univers vu par le télescope Hubble (Géo)

Articles connexes

100 questions sur l’Univers
Le cosmos de Chandra
Le spectre électromagnétique

21 mars 2018

Vieux-Montréal en image

© Nhat-An Antoine Pham, Le monde en images, CCDMD

Ma vitre est un jardin de givre
Émile Nelligan


Une photo lumineuse

Trois plans bien découpés: aquatique, terrestre et céleste. La bande médiane est voilée par des arbres dénudés. Ce plan statique est encadré par les flux du courant et des nuages. Cet espace rectangulaire déborde en quelque sorte sur les autres plans du tableau: l’avancée triangulaire en deux sections terrestres reliées par un ponceau (avant-plan); les éléments architecturaux aériens de l’Hôtel de ville, du Marché Bonsecours et de la Chapelle Notre-Dame-du Bon-Secours (arrière-plan). Par ailleurs, deux autres éléments adjacents dynamisent quelque peu le plan central: les patineurs (ronde sur la glace), d’une part, et les grues de construction (rotation sur pivot), d’autre part. Tout comme les flux majestueux, ces deux rythmes locaux s’inscrivent dans la dynamique globale de la composition.

Félicitations à Nhat-An Antoine Pham pour cette brillante réalisation!

Référence

Sous la catégorie Paysage urbain, la photo Givrée a été soumise par Nhat-An Antoine Pham au Concours intercollégial de photo 2017-2018 / Le monde en images (CCDMD).

Articles connexes

Photos de collégiennes et collégiens du Québec
Jeunes photographes du Québec
Jeunes du Québec explorant le monde
Photos de jeunes du Québec
Images de jeunes du Québec
Vieux-Montréal en image

20 mars 2018

Images de jeunes du Québec

Élévation (Bâtiment)
© 2016, Juliette Lahaie, Le monde en images, CCDMD

L'hôtel dans la falaise (Paysage naturel)
© 2015, Houda Belmabrouk, Le monde en images, CCDMD

Transparence (Art)
© 2017, Mily-Ann Goupil, Le monde en images, CCDMD

Plus de mille photos ont été soumises par des collégiennes et collégiens à l’occasion du Concours intercollégial de photo organisé par Le monde en images (CCDMD). Un jury déterminera bientôt les lauréats de ce concours annuel.

À des fins de consultation, je me suis créé un album photo avec Dropbox: une cinquantaine de photos soumises au concours 2017-2018, dont les trois ci-dessus à titre d’exemple. J’ai choisi des photos sous plusieurs thèmes différents: Art, Bâtiment, Divers, Faune, Flore, Infrastructures et transport, Minéral, Objet, Paysage naturel, Paysage rural, Paysage urbain, Personnage et Société.

Je vous invite à voir les photos soumises au Concours intercollégial de photo, à lire les descriptions et notes explicatives des auteur(e)s et à consulter leurs collections respectives.

Quel plaisir d’admirer les talents et visions photographiques des collégiennes et collégiens du Québec.

Félicitations à toutes les participantes et à tous les participants!

Allons maintenant profiter d’une Vie paisible (Paysage rural) – Émilien Cloutier.

Articles connexes

Photos de collégiennes et collégiens du Québec
Jeunes photographes du Québec
Jeunes du Québec explorant le monde
Photos de jeunes du Québec
Images de jeunes du Québec
Vieux-Montréal en image

19 mars 2018

Photos de jeunes du Québec

Lumière (Bâtiment)
© 2014, Camille Martel, Le monde en images, CCDMD

La ferme (Art)
© 2017, Morgane Clément-Gagné, Le monde en images, CCDMD

En dessous du Cercle polaire antarctique (Paysage naturel)
© 2015, Edouard Lemiale, Le monde en images, CCDMD

Plus de mille photos ont été soumises par des collégiennes et collégiens à l’occasion du Concours intercollégial de photo organisé par Le monde en images (CCDMD). Un jury déterminera bientôt les lauréats de ce concours annuel.

À des fins de consultation, je me suis créé un album photo avec Dropbox: une cinquantaine de photos soumises au concours 2017-2018, dont les trois ci-dessus à titre d’exemple. J’ai choisi des photos sous plusieurs thèmes différents: Art, Bâtiment, Divers, Faune, Flore, Infrastructures et transport, Minéral, Objet, Paysage naturel, Paysage rural, Paysage urbain, Personnage et Société.

Je vous invite à voir les photos soumises au Concours intercollégial de photo, à lire les descriptions et notes explicatives des auteur(e)s et à consulter leurs collections respectives.

Quel plaisir d’admirer les talents et visions photographiques des collégiennes et collégiens du Québec.

Félicitations à toutes les participantes et à tous les participants!

Allons de ce pas approfondir notre Enracinement (Art) – Louis-Daniel Vallée.

Articles connexes

Photos de collégiennes et collégiens du Québec
Jeunes photographes du Québec
Jeunes du Québec explorant le monde
Photos de jeunes du Québec
Images de jeunes du Québec
Vieux-Montréal en image

18 mars 2018

Jeunes du Québec explorant le monde

L'étendue des origines (Paysage rural)
Ouled Aissa, Wilaya de Boumerdes, Algérie
© 2017, Yacine Dehri, Le monde en images, CCDMD

Harpa (Bâtiment)
Harpa Concert Hall, Reykjavik, Islande
© 2016, Mélanie Beauchamp-Boulay, Le monde en images, CCDMD

Belle Izamal (Paysage urbain)
Mexique
© 2017, Benjamin Leblanc, Le monde en images, CCDMD

Plus de mille photos ont été soumises par des collégiennes et collégiens à l’occasion du Concours intercollégial de photo organisé par Le monde en images (CCDMD). Un jury déterminera bientôt les lauréats de ce concours annuel.

À des fins de consultation, je me suis créé un album photo avec Dropbox: une cinquantaine de photos soumises au concours 2017-2018, dont les trois ci-dessus à titre d’exemple. J’ai choisi des photos sous plusieurs thèmes différents: Art, Bâtiment, Divers, Faune, Flore, Infrastructures et transport, Minéral, Objet, Paysage naturel, Paysage rural, Paysage urbain, Personnage et Société.

Je vous invite à voir les photos soumises au Concours intercollégial de photo, à lire les descriptions et notes explicatives des auteur(e)s et à consulter leurs collections respectives.

Quel plaisir d’admirer les talents et visions photographiques des collégiennes et collégiens du Québec.

Félicitations à toutes les participantes et à tous les participants!

Je vous laisse pour voir Le retour de pêche (Personnage) / El Salvador – Emma Dorion-Veillet.

Articles connexes

Photos de collégiennes et collégiens du Québec
Jeunes photographes du Québec
Jeunes du Québec explorant le monde
Photos de jeunes du Québec
Images de jeunes du Québec
Vieux-Montréal en image

17 mars 2018

Jeunes photographes du Québec

L'île d'à côté (Paysage naturel)
© 2017, Linda Chau, Le monde en images, CCDMD

La forêt d'Alice au pays des merveilles (Flore)
© 2017, Marie-Michèle Hudon, Le monde en images, CCDMD

Grange (Bâtiment)
© 2017, Patrick Larouche, Le monde en images, CCDMD

Plus de mille photos ont été soumises par des collégiennes et collégiens à l’occasion du Concours intercollégial de photo organisé par Le monde en images (CCDMD). Un jury déterminera bientôt les lauréats de ce concours annuel.

À des fins de consultation, je me suis créé un album photo avec Dropbox: une cinquantaine de photos soumises au concours 2017-2018, dont les trois ci-dessus à titre d’exemple. J’ai choisi des photos sous plusieurs thèmes différents: Art, Bâtiment, Divers, Faune, Flore, Infrastructures et transport, Minéral, Objet, Paysage naturel, Paysage rural, Paysage urbain, Personnage et Société.

Je vous invite à voir les photos soumises au Concours intercollégial de photo, à lire les descriptions et notes explicatives des auteur(e)s et à consulter leurs collections respectives.

Quel plaisir d’admirer les talents et visions photographiques des collégiennes et collégiens du Québec. Félicitations à toutes les participantes et à tous les participants!

Articles connexes

Photos de collégiennes et collégiens du Québec
Jeunes photographes du Québec
Jeunes du Québec explorant le monde
Photos de jeunes du Québec
Images de jeunes du Québec
Vieux-Montréal en image

Je vous laisse pour aller à la rencontre de ce fier Passerculus sandwichensis (Faune) – Shany Maltais.

16 mars 2018

Photos de collégiennes et collégiens du Québec

Symbiose (Art)
© 2017, Kimberly Ersek et Hervé Théberge, Le monde en images, CCDMD

Givrée (Paysage urbain)
© [2017], Nhat-An Antoine Pham, Le monde en images, CCDMD

Décrochage (Société)
© 2017, Océane Raymond, Le monde en images, CCDMD

Plus de mille photos ont été soumises par des collégiennes et collégiens à l’occasion du Concours intercollégial de photo organisé par Le monde en images (CCDMD). Un jury déterminera bientôt les lauréats de ce concours annuel.

À des fins de consultation, je me suis créé un album photo avec Dropbox: une cinquantaine de photos soumises au concours 2017-2018, dont les trois ci-dessus à titre d’exemple. J’ai choisi des photos sous plusieurs thèmes différents: Art, Bâtiment, Divers, Faune, Flore, Infrastructures et transport, Minéral, Objet, Paysage naturel, Paysage rural, Paysage urbain, Personnage et Société.

Je vous invite à voir les photos soumises au Concours intercollégial de photo, à lire les descriptions et notes explicatives des auteur(e)s et à consulter leurs collections respectives.

Quel plaisir d’admirer les talents et visions photographiques des collégiennes et collégiens du Québec.

Félicitations à toutes les participantes et à tous les participants!

Je vous laisse avec ce franc Sourire (Personnage) – Pascale Baghdisar. Articles connexes

Photos de collégiennes et collégiens du Québec
Jeunes photographes du Québec
Jeunes du Québec explorant le monde
Photos de jeunes du Québec
Images de jeunes du Québec
Vieux-Montréal en image

L'Idiot / Dostoïevski


Le 12 août 1867, pendant de longues heures, Dostoïevski contemple cette œuvre de l’artiste germanique Hans Holbein, Le Christ au tombeau (1521-1522). Cette peinture singulière est évoquée à plusieurs reprises dans L’Idiot (1868-1869). Par exemple, dans la troisième partie du roman, le personnage Hippolyte Térentiev décrit une reproduction de cet «étrange tableau» (voir l'extrait à la fin de ce billet).

. . .

Le chef-d’œuvre de Dostoïevski, réédité dans la collection Folio classique, est encadré par la préface d’Alain Besançon et le dossier du traducteur Albert Mousset.

La préface aborde successivement les points suivants: le tournant dans l’œuvre de Dostoïevski envisagé sous trois volets (personnel, religieux et politique), le contexte et les phases rédactionnelles du roman, les traits caractéristiques du livre (plan et style d’écriture, temps et action, personnages), trois figures typiques (Mychkine, Ivolguine, Térentiev), les interprétations psychanalytique et religieuse du récit.

Le dossier contient une chronologie de la vie de Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski (1821-1881), une notice sur les années de préparation de L’Idiot (1866-1869), une note bibliographique (édition en feuilleton, en 1868-1869, édition séparée en deux volumes, en 1874), les notes (avec l’aide de Georges Adamovitch) et la table des matières.

Comptant près de mille pages, le roman est divisé en quatre parties. Le chapitre initial de chacune de ces parties constitue une introduction. Chaque chapitre se termine par une chute suscitant la poursuite de la lecture de l’histoire. Le dernier chapitre du livre constitue davantage un épilogue qu’une conclusion. Tout au long du récit, le narrateur ne cesse d’émettre son opinion sur les personnages et de commenter les événements. Il se fait même critique littéraire à plusieurs reprises.

Une lecture captivante. Une fresque humaine saisissante. Un roman psychologique d’une très grande intensité dramatique. Les portraits des personnages sont exemplaires, les descriptions des lieux remarquables. Jalousie, introspections et crises maladives y jouent un rôle majeur.

Références

Dostoïevski, Fédor Mikhaïlovitch. - L’Idiot. - Préface d’Alain Besançon. - Traduction et notes d’Albert Mousset. - Paris: Gallimard, 2017 © 1953 (traduction et notes) © 1972 (préface). - 1011p. - (Folio classique, n° 2656). - ISBN 978-2-070-38963-6. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: œuvre disponible en plusieurs autres éditions.

Une version numérique est offerte dans Wikipédia: L’Idiot, traduction par Victor Derély et préface d'Eugène-Melchior de Vogüé, Paris, Plon [1887].

Cette version sonore est offerte gratuitement sur la Toile: L’Idiot (Littérature audio, selon la version affichée dans Wikipédia).

Plans de Saint-Pétersbourg

1860 - Nouveau Plan de St-Pétersbourg et de ses environs, dressé sur les documents les plus récents fournis par le Dépôt topographique des cartes / P. Paulinski, auteur; E. Mellier, éditeur (Paris)

1868 - Saint-Pétersbourg - Nouveau Plan de Saint-Pétersbourg avec environs / H. Hoppe, auteur et éditeur (Saint-Pétersbourg)

Sur la Toile

«L’Idiot» de Fiodor Dostoïevski (La Parafe, 2014)
Le moment décisif dans l'oeuvre romanesque de Dostoïevski (François Racine-Poulin, Université de Montréal, 2011)
La polyphonie agnostique dans L'idiot de Dostoïevski (Benjamin Mousseau, Université de Montréal, 2007)

Théâtre

Pièce

L’Idiot, d'après le roman de Fédor Dostoïevski, est présenté au Théâtre du Nouveau Monde (TNM), du 21 mars au 14 avril 2018.

Une création d’Étienne Lepage et Catherine Vidal. Texte d’Étienne Lepage. Mise en scène de Catherine Vidal.

Distribution: Paul Ahmarani, Frédéric Blanchette, Evelyne Brochu, Henri Chassé, Francis Ducharme, Renaud Lacelle-Bourdon, Simon Lacroix, Dominique Leclerc, Macha Limonchik, Paul Savoie, David Strasbourg et Rebecca Vachon.

Livre

Lepage, Étienne. - L’Idiot: d’après le roman de Fiodor Dostoïevski. - Montréal: Dramaturges Éditeurs, 2018. - 256p. - ISBN 978-2-8963-7129-7. – BAnQ: à venir.

Médias

Lumière sur nos aliénations dans la pièce de théâtre L’idiot (Claude André, Journal Métro, 16 mars 2018)
Le théâtre et son double romanesque (Luc Boulanger, La Presse, 17 mars 2018)
L'idiot contre l'orgueil (Chloé Gagné Dion, Le Devoir, 19 mars 2018)
«L'idiot»: déchaîner les passions (Christian Saint-Pierre, Le Devoir, 26 mars 2018)
Compassion ! (Mario Cloutier, La Presse, 26 mars 2018)

Articles connexes

Anthologie de Lu Xun
Folie et névrose de guerre
Le journal d’un fou (Gogol)
Le Horla (Guy de Maupassant)
La véritable histoire d’Ah Q

Image

Le Christ mort au tombeau / Hans Holbein (1497-1543) - (Photo de Jean-Pierre Dalbéra, 2016) (Creative Commons)

La description ci-dessous provient de la version numérique affichée dans Wikipédia. Dans la traduction d’Albert Mousset, le passage correspondant se trouve aux pages 652-654.

Ce tableau représente le Christ au moment où il vient d’être détaché de la croix. À ce qu’il me semble, les peintres qui font des crucifiements et des descentes de croix ont coutume de donner au Christ un visage extraordinairement beau; ils cherchent à lui conserver cette beauté au milieu même des plus cruels supplices. Dans le tableau de Rogojine rien de pareil; ici on a réellement sous les yeux le cadavre d’un homme qui a infiniment souffert avant même d’être crucifié, qui a été battu par les gardes, battu par le peuple, quand il portait sa croix et succombait sous ce fardeau, enfin qui a enduré pendant six heures (tel est du moins mon calcul) l’affreux supplice du crucifiement. À la vérité, le visage est celui d’un homme qui vient d’être descendu de la croix, c’est-à-dire que, loin d’être roidi, il garde beaucoup de vie et de chaleur; l’expression est douloureuse comme si le défunt sentait encore la souffrance (cela a été très-bien saisi par l’artiste); en revanche, le visage est peint avec un réalisme impitoyable; il n’y a ici que la nature, et c’est bien ainsi que doit être le cadavre d’un homme quelconque, après de tels tourments.

Je sais que, suivant la croyance adoptée par l’Église dès les premiers siècles du christianisme, le Christ a souffert non pas figurément, mais en réalité, et que, par conséquent, son corps sur la croix a été pleinement soumis à la loi de la nature. Le visage représenté sur le tableau est enflé et couvert de plaies saignantes; les yeux dilatés brillent d’un éclat vitreux. Mais, chose étrange, quand on considère ce cadavre de supplicié, une question singulière s’offre à l’esprit: si tous les disciples du Christ, ceux qui furent plus tard ses principaux apôtres, les femmes qui lui donnaient des soins et se tenaient debout près de la croix, si, en un mot, tous ses fidèles et tous ses adorateurs ont vu son corps en cet état (et c’est certainement ainsi qu’il devait être), comment ont-ils pu croire, à la vue de tels restes, que ce martyr ressusciterait? Si la mort est si terrible, se dit-on malgré soi, et si les lois de la nature sont si puissantes, comment donc en triompher? Comment les vaincre, quand nous voyons maintenant vaincu par elles celui-là même qui, de son vivant, forçait la nature à lui obéir, celui qui s’écriait: «Talifa Koumi», — et ressuscitait une jeune fille, celui à la voix de qui Lazare sortait du tombeau? Lorsqu’on regarde ce tableau, la nature apparaît sous la forme d’une bête énorme, impitoyable et muette, ou plutôt, quelque bizarre que soit la comparaison, comme une immense machine d’invention moderne, qui, sourde et insensible, a stupidement saisi, mis en pièces et absorbé dans ses entrailles un être valant à lui seul autant que toute la nature avec toutes ses lois, autant que toute la terre, laquelle n’a peut-être été créée que pour donner naissance à cet être!

Le tableau dont je parle éveille précisément cette impression d’une force aveugle, effrontée, éternellement stupide, à qui tout est soumis et qui s’impose fatalement à vous. Pas un des gens qui formaient l’entourage du défunt n’est représenté sur cette toile. Ils ont dû éprouver une angoisse et une consternation indicibles dans cette soirée qui anéantissait d’un seul coup toutes leurs espérances, toutes leurs croyances même, pourrait-on dire. Sans doute, ils se sont dispersés en proie à une épouvante extraordinaire, quoique chacun d’eux emportât une grande idée qui désormais ne pouvait plus lui être arrachée. Et si leur maître même avait pu voir son image la veille du supplice, aurait-il ainsi monté sur la croix, et serait-il mort comme il est mort? Voilà encore une question qu’on se pose involontairement, quand on regarde ce tableau.

09 mars 2018

Touareg / Alberto Vazquez-Figueroa


Si désolant que soit le constat, les Touaregs n’ont pas de raison d’exister en plein XXe siècle, pas plus que les Indiens d’Amazonie ou, autrefois, les Peaux-Rouges d’Amérique.

Gacel Sayah fuit la civilisation, les envahisseurs français, pour continuer à vivre libre au cœur du Sahara. Surnommé Gacel le Chasseur, il est entouré de sa jeune femme Leïla, de ses enfants, de ses esclaves, dont Soueilem, et de son fidèle chameau R’Orab.

Un jour, deux étrangers surgissent à son campement, un jeune exténué et un vieux moribond, deux fuyards cherchant la frontière. Ignorant que son territoire est maintenant affranchi de la France, Gacel leur offre l’hospitalité. Peu de temps après, des militaires guidés par le Touareg Moubarak tuent le jeune et enlève le vieux. Conformément à la tradition du désert, Gacel va venger cet assassinat et cet enlèvement en allant tuer le traite.

Gacel rejoint la garnison d’Adoras. Il s’y approvisionne sans tuer le commandant en chef Kaleb al-Fassi, celui qui a tué un de ses hôtes et enlevé l’autre. Par contre, il s’est longuement entretenu avec le sergent Malik al-Haïderi, lui précisant même qu’il allait à la terre vide pour découvrir la Grande Caravane disparue. Le lendemain, à l’heure de la sieste, Gacel entre dans la maisonnette de Kaleb et le tue après lui avoir soutiré deux informations: le nom du gouverneur de la province, Hassan ben Koufra, qui lui avait ordonnée de tuer l’enfant et d’arrêter le vieux, puis le nom de celui-ci, Abdoul al-Kébir.

À partir d’ici, les péripéties se succèdent à un rythme accéléré et leurs contours s’avèrent aussi inattendus qu’haletants. Je laisse aux lectrices et aux lecteurs le soin de lire la suite de ce roman palpitant. J’ajoute toutefois que les portraits des personnages sont saisissants, tout comme sont captivantes les descriptions du désert et de la vie au Sahara.

Quel récit époustouflant!

Référence

Vazquez-Figueroa, Alberto. - Touareg. - Traduit de l’espagnol par Frédéric Eugène Illouz. - Paris: L’Archipel, 2009. - 312p. - (Archipoche, n° 106). - ISBN 978-2-35287-130-9. - [Citation, p. 142]. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: F V393.75t et Vazquez-Fig V3935t.

Image

Sahara (Florence Devouard, Wikipedia, 2004)

02 mars 2018

Un atlas botanique des jardins

Les Éditions Atlas ont publié un livre remarquable intitulé Le Grand Atlas botanique de nos jardins. Précédé d’une brève introduction, le sommaire liste les 155 plantes recensées dans le livre. Les crédits iconographiques sont indiqués en dernière page. La mise en page de cet ouvrage collectif est exemplaire.

Chacune des plantes sélectionnées (fleur, arbre ou arbuste) est présentée sur une double page. La page de gauche contient une magnifique illustration pleine page. La page de droite contient plusieurs éléments descriptifs: le titre (nom vernaculaire de la plante), une introduction saisissante, un exposé captivant, une fiche signalétique (origine, étymologie, nom scientifique, famille et variétés intéressantes de la plante), deux petites illustrations complémentaires et un encadré thématique.

À titre d’exemple, les espèces suivantes sont décrites ou soulignées dans l’ouvrage:


- Agastache (Giant Hyssop), Agastache 'Black Adder', Lamiaceae
- Amélanchier (Downy Serviceberry), Amelanchier canadensis, Rosaceae
- Camélia du Japon (Common Camellia), Camellia japonica, Theaceae
- Épiaire laineuse (Lamb's-ear), Stachys byzantina 'Big Ears', Lamiaceae


- Géranium (Cranesbill), Geranium ‘Patricia’, Geraniaceae
- Haricot caracolle (Snail Flower), Vigna caracalla, Fabaceae
- Fusain d'Europe (European Spindletree), Euonymus europaeus ‘Chrysophyllus’, Celastraceae


- Julienne des dames (Dame's Rocket), Hesperis matronalis, Brassicaceae
- Magnolia de Soulange (Saucer Magnolia), Magnolia x soulangeana, Magnoliaceae
- Potentille du Népal (Nepal Cinquefoil), Potentilla nepalensis, Rosaceae
- Kolkwitzie (Beauty Bush), Kolkwitzia amabilis, Caprifoliaceae


- Trolle (Globeflower), Trollius x cultorum ‘Orange Princess’, Ranunculaceae
- Tulipier de Virginie (Tuliptree), Liriodendron tulipifera, Magnoliaceae
- Vigne vierge à cinq folioles (Virginia Creeper), Parthenocissus quinquefolia, Vitaceae

La consultation de cet ouvrage de référence est aussi instructive que plaisante.

Référence

Collectif. - Le Grand Atlas botanique de nos jardins. - Paris: Éditions Atlas, 2016. - 319p. - ISBN 978-2-3440-1800-2. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: 580 G7511 2016.

Référence complémentaire

Familles de plantes en photos (Livre numérique gratuit)

Images

Photos prises au Jardin botanique de Montréal / Le monde en images © Claude Trudel 2017

Sur la Toile

Botanique et horticulture / Références
Flore du Jardin botanique de Montréal (Plus de 2 700 photos)
Jardin botanique de Montréal

23 février 2018

Le côté obscur de l’Univers


Le cœur de mon propos concerne la cosmologie des XXe et XXIe siècles, avec en «point focal» la mission européenne Planck, qui a analysé le rayonnement fossile – résidu lumineux du Big Bang – avec une précision inégalée.

Dans son préambule, l’astrophysicien Hervé Dole explique la genèse de son livre, ainsi que son ambition de diffuser le savoir astronomique auprès des élèves et du grand public.

Le chapitre initial est consacré à trois télescopes spatiaux qui ont façonné la carrière du scientifique. L’auteur raconte les lancements palpitants des satellites d’observation ISO (1995-1998), Spitzer (2003-2009) et Planck (2009-2013). Il insiste particulièrement sur l’importance du refroidissement des bolomètres de Planck, des détecteurs ultra-sensibles au rayonnement millimétrique.

Le chapitre suivant est dédié à la démarche scientifique (théories et modèles), à l’astrophysique (étude physique des lois et des objets de l’Univers) et à la cosmologie (étude de l’Univers dans son ensemble, d’un point de vue physique). Le chapitre contient deux encadrés: une description des huit étapes de la démarche observationnelle; un plaidoyer en faveur de la recherche fondamentale.

Une fresque historique de la cosmologie est présentée dans le chapitre trois. L’auteur relate les découvertes relatives aux trois piliers de la cosmologie contemporaine: l’expansion de l’Univers, la nucléosynthèse primordiale et le rayonnement fossile. Un encadré explique la récession des galaxies. Quatre questions sont formulées à la fin du chapitre. Elles portent sur le comportement de l’Univers dans ses premiers instants, la nature de la matière noire, la nature de l’énergie noire et la formation des grandes structures.

Le récit de l’histoire de l’Univers en cinq actes constitue la trame du chapitre quatre. Un encadré technique expose les paramètres du modèle standard cosmologique. Les limitations de ce modèle sont ensuite discutées. Le chapitre se termine par l’approfondissement d'observations portant sur le fond cosmologique et le corps noir.

Le chapitre cinq raconte la grande aventure de Planck. Sa mission: mesurer l’intensité et la polarisation du fond cosmologique avec une précision inégalée. La préparation de cette mission européenne dure quinze ans. Marquée par des prouesses techniques, elle se déroule ainsi: l’étalonnage, les phases d’intégration, la campagne de lancement, la surveillance et le contrôle en vol, le traitement des données. La seconde partie de ce chapitre, le plus considérable du livre, est consacrée à l’analyse technique des données fournies par les relevés. Au final, l’auteur dégage l’Univers vu par Planck. Deux encadrés figurent dans ce chapitre: la coopération mondiale pour la conception et la fabrication de l’instrument haute fréquence (HFI) et l’architecture cryogénique de Planck. Le cahier couleurs des illustrations est inséré au milieu de ce chapitre. On y trouve notamment la carte du fond cosmologique ci-dessus.

Le chapitre suivant concerne une autre lumière fossile, celle du fond extragalactique découverte en 1996. Alors que le fond cosmologique provient d’un Univers jeune (environ 370 000 ans – carte ci-dessus), le fond extragalactique provient d’une époque vieillissante (de 0,4 à 13,8 milliards d’années environ). Trois figures illustrent l’exposé: la galaxie d’Andromède observée à plusieurs longueurs d’onde, l’extraction du signal à partir du ciel complet et l’évolution de l’Univers et des rayonnements de fond associés.

Les chapitres sept et huit sont consacrés respectivement à la matière noire et à l’énergie sombre. Dans le premier cas, l’effet de lentillage gravitationnel et la carte de la matière noire sur tout le ciel sont notamment présentés. Dans le second cas, l’accélération de l’expansion de l’Univers est expliquée avec maintes formules mathématiques. La composante dominante de l’expansion a été d’abord le rayonnement, puis la matière et enfin (plus récemment) l’énergie sombre.

Le prochain télescope spatial Euclid fait l’objet du chapitre neuf. Les principaux instruments de ce satellite auront pour mission d’étudier (de mesurer) la matière noire et l’énergie sombre. Ces sondes cosmologiques seront le lentillage gravitationnel faible et l’agrégation des galaxies. Le lancement d’Euclid est prévu pour l’année 1921. Le traitement des (futures) données recueillies par ce télescope est expliqué avec beaucoup de précision et de passion.

Le dernier chapitre porte sur la détection des ondes gravitationnelles. Dans un premier temps, l’auteur rappelle les premières détections directes d’ondes gravitationnelles, suite à la fusion de trous noirs extragalactiques, les 14 septembre 2015, 26 décembre 2015 et 4 janvier 2017. Dans un deuxième temps, l’auteur formule l’espoir de la détection d’ondes gravitationnelles primordiales dans le fond cosmique. Il termine son exposé en soulignant la complexité de l’analyse des données.

Tout en se montrant optimiste pour la suite des recherches et découvertes scientifiques, Hervé Dole rappelle l’enjeu de celles-ci dans son épilogue: «Les composantes sombres de l’Univers – matière noire et énergie sombre – constituent le problème le plus aigu de la cosmologie contemporaine.»

Les chapitres contiennent plusieurs illustrations légendées, dont certaines sont aussi insérées dans le cahier couleurs. L’ouvrage est complété par les notes, les références bibliographiques (livres, articles, sites), les remerciements, l’index et la table des matières. Une notice biographique sur Hervé Dole est affichée sur la quatrième page de couverture.

La lecture de ce livre est instructive et fort agréable, bien qu’un grand nombre de passages s’adressent plus spécifiquement à des étudiants en physique et en astrophysique. J’ai particulièrement apprécié les descriptions des longs et complexes préparatifs des missions d’explorations spatiales, ainsi que les exposés sur le traitement des données phénoménales des relevés astronomiques.

Références

Dole, Hervé. - Le côté obscur de l’Univers. - Préface de Pierre Léna. - Paris: Dunod, 2017. - 191p. - ISBN 978-2-10075504-2. - [Citations, p. 12 et 169]. - BAnQ: 500 D.

Le côté obscur de l’Univers (Hervé Dole, YouTube, 2:39 min)

Image

Rayonnement de fond cosmologique hyperfréquence détecté par Planck (ESA) [Illustration reproduite et légendée à la page 106 et dans le cahier couleurs]

Sur la Toile

Un regard vers l’origine de l’Univers (Planck HFI)
Planck publications and results (ESA)
Euclid (CNES)

Articles connexes

Le spectre électromagnétique
Notre superamas de galaxies Laniakea

16 février 2018

Enseigner avec le numérique

Dans la collection La boîte à outils du professeur, Sami Cherif et Geoffrey Gekiere propose un guide pratique pour enseigner autrement avec le numérique. La mise en page et l’organisation du contenu de l’ouvrage sont exemplaires.

La partie liminaire est constituée par une présentation des auteurs, un avant-propos, un sommaire détaillé et le mode d’emploi du livre.

Les auteurs regroupent trente-cinq outils dans six dossiers:

Dossier 1 – Les outils pour enseigner avec le numérique / tableau numérique interactif (TNI), espace numérique de travail (ENT), manuel numérique, boîtier de positionnement, tablette, appareils personnels (PAP)

Dossier 2 – Les ressources pour préparer ses cours / sites institutionnels, logithèque, entreposage des données, mutualisation, ressources multimédias

Dossier 3 – Répondre à la diversité des besoins éducatifs / diversification pédagogique, adaptation de l’enseignement, transformer la salle de classe, outils d’évaluation

Dossier 4 – Produire des ressources numériques pour développer l’interactivité / diaporama, outils bureautiques, travailler l’oral, concevoir un livre numérique, jeux didactiques, outils collaboratifs, cartes mentales interactives, images interactives, créer une visite virtuelle

Dossier 5 – Éduquer aux médias dans un monde numérique / diffusion radiophonique en direct, créer un média écrit en ligne, monter un blogue scolaire, utiliser des réseaux sociaux

Dossier 6 – Vers un enseignement 3.0 ? / cartographie numérique, classe inversée, contenus pédagogiques à distance, utilisation de la 3D, réalité virtuelle, réalité augmentée, initiation à la programmation.

Chacun de ces dossiers est introduit par une présentation et un sommaire. Les outils proposés sont exemplifiés. Des illustrations et des encadrés enrichissent les exposés.

Le guide est complété par une bibliographie: ouvrages, revues, ressources sur la Toile, ressources pédagogiques numériques, logiciels évoqués.

Les explications sont limpides et le style d’écriture est dynamique.

Ce livre constitue assurément une ressource de premier plan pour la classe. Toutefois, on y trouve plusieurs termes en créole franglais.

Référence

Cherif, Sami; Gekiere, Geoffrey. - Enseigner autrement avec le numérique. - Paris: Dunod, 2017. - 192p. - (La boîte à outils du professeur). - ISBN 978-2-10-076537-9. - BAnQ: 371.334 C5214e 2017.

Ressources connexes

Framasoft (Réseau d'éducation populaire consacré principalement au logiciel libre)
Récit (Réseau, éducation, collaboration, innovation, technologie)

09 février 2018

Atlas de la vie sauvage


Un superbe ouvrage expliquant comment les nouvelles technologies permettent de suivre et de comprendre les déplacements des animaux. Les cartes sont basées sur l’exploitation de bases de données internationales dédiées à l’étude et à la sauvegarde des animaux. Les explications sont précises et captivantes.

La partie liminaire contient une carte-sommaire, une tables des matières détaillée, une préface et une introduction. Le corps de l’ouvrage compte trois parties: Les animaux terrestres, Les animaux aquatiques, Le peuple de l’air. Le livre est complété par un épilogue, des références, les remerciements, les sources, une notice sur les auteurs et un tableau sur les code-barres de la biodiversité.

Dans la préface, Olivier Uberti raconte la genèse du livre en trois expériences successives: un reportage sur les éléphants en Afrique centrale pour la National Geographic (2006); la publication d’un atlas sur la ville de Londres, The Information Capital (2014); la publication de l’atlas sur la vie sauvage, Where the animals go (2016).

À partir de quelques exemples, l’introduction présente la méthodologie et les outils utilisés par les auteurs pour la réalisation de leurs cartes. Le lecteur découvre ainsi les girafes de la Namibie, les blaireaux européens et la biodiversité locale dans l’Ontario méridionale. Un tableau présente les différents types de capteurs et les méthodes de récupération des données.

Les exposés sur les déplacements des animaux sont illustrés par des cartes topographiques remarquables. On y trouve notamment les éléments suivants: titre, légende, échelle, sommaire, sources documentaires, toponymie hiérarchisée, cartons, réseaux hydrographiques et routiers, divisions politiques, itinéraires quotidiens des animaux.

Première partie (Olivier Uberti): éléphants, zèbres, hyènes, babouins, orangs-outans, jaguars, pumas, pékans, loups, wapitis, tragopans, pythons, fourmis.

Deuxième partie (James Cheshire): orques, baleines à bosse, tortues de mer, requins, phoques, loutres, crocodiles, plancton.

Troisième partie (James Cheshire et Olivier Uberti): sternes, manchots, albatros, oies, goélands, vautours, harfangs, cigognes, roussettes, guacharos, fauvettes, oiseaux chanteurs, bourdons.

J’ai particulièrement aimé la carte sur les péripéties de Slavc, un jeune loup qui a traversé les Alpes depuis le mont Slavnik (chevauchant la frontière Croatie/Slovénie) jusqu’au Parc naturel régional de la Lessinia (près de Vérone, en Italie), en passant par les Alpes autrichiennes. Que d’obstacles surmontés en quatre mois au cours de cet itinéraire de 1 000 km!

Outre les innombrables cartes des auteurs, le livre contient trois anciennes cartes géographiques: Migration Chart of the Alaskan Seal Herd (densités mensuelles des otaries à fourrures, 1892), Distribution of the Sperm Whale (répartition du grand cachalot, Charles Townsend, 1935), Routes Traversed by Migration Birds (migration des oiseaux britanniques, William Eagle Clarke, 1912).

Les suggestions de lectures complémentaires portent sur les animaux, les cartes et les données. Les remerciements, en fonction de chacune des trois parties, sont très élaborés. Les sources documentaires sont détaillées et complétées par un tableau sur les données cartographiques. Le dernier tableau sur les code-barres de la biodiversité est précédé par une photo et une notice biographique sur les auteurs.

Références

Livre / Cheshire, James; Uberti, Olivier. - Atlas de la vie sauvage. Comment les nouvelles technologies permettent de suivre et de comprendre les déplacements des animaux. - Préface par Olivier Uberti. - Paris: Éditions des Arènes, 2017. - 176p. - ISBN 978-2-35204-640-0. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: 590 C524.2a 2017 et 500 U.

Extraits / Atlas de la vie sauvage

Recension / Explore the Secret Lives of Animals With These Marvelous Maps (Maya Wei-Haas, Smithsonian, 3 octobre 2017) [Carte des pages 80-81, Une chasse mondiale, reproduite en début d’article]

Livre / London: The Information Capital

Photos

Le monde en images (CCDMD):

Phoque (Gaspé, Québec, 2011) / Jean-Guy Béliveau
Wapiti (Jasper, Alberta, Canada, 2010) / Richard Dumoulin
Cigogne (Rabat, Maroc, 2013) / Pierre-Julien Guay

Sur la Toile

Sites cités par les auteurs:

African Park Network (APN)
Barcode of Life Data System (Bold)
Biodiversity Institute of Ontario (BIO)
Conservation Drones
Giraffe Conservation Foundation (GCF)
International Cooperation for Animal Research Using Space (Icarus)
Max Planck Institute for Ornithology (MPIO)
Movebank
National Geographic (NG)
National Science Foundation (NSF)
San Diego Zoo Global (SDZG)
Save the Elephants (STE)
Sea Mammal Research Unit (SMRU)
Wildlife Conservation Society of Canada (WCS)

02 février 2018

Documentation (nouvelle édition)

La 2e édition augmentée du livre Documentation vient d’être publiée.

Le recueil regroupe une sélection de recensions sur des ouvrages d’information et de documentation diffusés sur le blogue Trouvailles. Les thèmes abordés sont variés: archives et archivistique, bibliographies, bibliothéconomie et sciences de l’information, bibliothèque et service de référence, dictionnaires, encyclopédies générales, grammaires, informatique, journalisme, journaux, linguistique, manuscrits et livres rares, muséologie, publications en série, etc.

Un live numérique gratuit offert aux formats epub, pdf et autres.

Sommaire

Arab Abdelhamid, Manuscrits et bibliothèques en Algérie
Jean-Philippe Accart, Regards croisés sur les métiers des sciences de l’information
Jean-Philippe Accart et Alexis Rivier, Mémento de l’information numérique
Jean-Philippe Accart, Communiquer!
Jean-Philippe Accart, Les services de référence
Jean-Philippe Accart et Marie-Pierre Réthy, Le métier de documentaliste
Jean-Philippe Accart, La médiation à l'heure du numérique
Jean-Philippe Accart et Clotilde Vaissaire-Agard, Les 500 mots métiers
J. Akoka et I. Comyn-Wattiau, dir., Informatique et systèmes d’information
Robert Balay et Robert H. Kieft, dir., Guide de référence
BAnQ, Catalogue des bibliothèques du Québec
Christian Batifoulier et Olivia Le Sidaner, Un guide pour les journalistes
Geneviève Bazin et Normand Trudel, Collection Marcel-Lajeunesse
Suzanne S. Bell, Chercher dans les bases de données
Sébastien Blondeel et Jean-Marie Thomas, Wikipédia: comprendre et participer
Jean-François Blondel, Prestigieuses bibliothèques du monde
Marie-Claude Boivin et al., La grammaire moderne
Christine Bouchard et al., Les Sulpiciens et l’histoire du livre
Jean-Claude Boulanger, Les inventeurs de dictionnaires
Michel Brisebois et Julie Roy, Bibliothèque des Sulpiciens
Estelle Brisson, Centre d’archives de Montréal
Éric Brunelle et al., Guide d’utilisation d’Antidote 9
Serge Cacaly, dir., Dictionnaire de l’information
Kay Ann Cassell et Uma Hiremath, Services de référence et d’information
Suzanne-G. Chartrand, dir., Mieux enseigner la grammaire
Anne-Marie Christin, dir., Histoire de l’écriture
Sylvie Clamageran et al., Le français apprivoisé
Matthew Conner, La nouvelle bibliothèque universitaire
M. C. Cormier et J.-C. Boulanger, dir., Dictionnaires de la langue française
Louise Côté et Nathalie Xanthopoulos, La grammaire au secondaire
Carol Couture et Marcel Lajeunesse, L’archivistique à l’ère du numérique
Lyne Da Sylva, Genèse et description des bibliothèques numériques
Xavier Delengaigne, Organiser sa veille sur Internet
Sylvie Delorme, Centre de conservation de BAnQ
Everette E. Dennis et Melvin L. DeFeur, La communication de masse
Youssef Eche, Les bibliothèques arabes publiques
Fluvia Fiorino, Le Nouveau Littré et les autres
Patricia Fleming et al., Le livre et l’imprimé jusqu’en 1840
Charlotte Ford, Initiation au service de référence
Jean-Claude Forget, Des mots et des tournures
Maryse Gagnon, La classification à facettes
L. Gagnon-Arguin et Marcel Lajeunesse, dir., Panorama de l’archivistique
André Gob et Noémie Drouguet, Un manuel de muséologie
Maurice Grevisse, La phrase: règles, exercices et corrigés
Jean Irigoin, Le livre grec des origines à la Renaissance
Alain Jacquesson et Alexis Rivier, Bibliothèques et documents numériques
Marcel Lajeunesse, Études sur les bibliothèques
Myriam Laporte et Ginette Rochon, Une nouvelle grammaire pratique
Jean-René Lassonde, La collection Saint-Sulpice
Jacques Lecavalier et al., L’express grammatical pour le secondaire
Michèle Lefebvre, Grands principes de la bibliothèque publique moderne
Michèle Lefebvre et al., La liberté de lire
Véronique Léger et al., Référentiel des connaissances en français
Roy MacLeod, Bibliothèque d’Alexandrie
Laurent Marchandiau, Le texteur Word 2010
Victoria Martin, Démystifier la recherche électronique
Viktor Mayer-Schönberger et Kenneth Cukier, Les données de masse
Louis Mercier, Glossaire du parler français au Canada
Abderrazak Mkadmi et Imad Saleh, La recherche d’informations
Andrea Morrison, Information gouvernementale électronique
Évelyne Mouillet, Recherche bibliographique en santé
Greg R. Notess, Techniques et stratégies de recherche
Hope A. Olson et John J. Boll, L’analyse et la recherche par sujet
Jacques Ouellet, Sémantique conceptuelle du français
La Patrie, Montréal au jour le jour
Éric Peltier, dir., Guide des périodiques
Le Petit Journal, À la une de l’année 1943
Karin Pouliot et Gilles Bergeron, Ouvrir le dictionnaire
Rathbone, Andy et al., Windows 10 & Internet pour les Nuls
Hélène Roussel, Les collections numériques
Roland Sanfaçon, Dictionnaire chinois - français
Madeleine Sauvé, Qu’est-ce qu’un livre?
Judith A. Siess et John Welford, Le bibliothécaire solitaire
Houari Touati, L’armoire à sagesse
Gisèle Tremblay et Suzanne Morin, Accueil, montres et nouveautés
Claude Trudel, Comment créer votre livre numérique
Claude Trudel, Comment publier votre livre numérique
Claude Trudel, Comment créer votre encyclopédie numérique
Marie-Éva de Villers, La norme réelle du français québécois
Marie Éva de Villers, Multidictionnaire électronique
Henriette Walter et Bassam Baraké, Arabesques
Endymion Wilkinson, Bibliographie historique de la Chine

Bonne exploration !

Référence

Trudel, Claude. - Documentation. - 2e édition augmentée. - Montréal: Smashwords, 2018. - ISBN 978-2-9812827-9-8. - [Livre numérique gratuit].

26 janvier 2018

Une biographie d’Eva Perón

Je reviendrai, et je serai des millions.

Bertrand Meyer-Stabley a été longtemps journaliste à la revue Elle. C’est dans le style de ce genre de périodique qu’il a rédigé la vie d’Eva Duarte (1919-1952).

La perspective retenue par le biographe est celle des anecdotes plus ou moins révélatrices de la vie tumultueuse de cette figure marquante, plutôt qu’une analyse en profondeur de son rôle déterminant dans la trame historique de son pays.

Le prologue raconte les dernier jours dramatiques d’Evita. Les treize chapitres, avec certaines répétitions, relatent les grandes étapes de sa vie: son enfance, son adolescence, sa carrière artistique, sa liaison et son alliance avec Juan Perón, son emprise et ses réalisations politiques, son rayonnement international, ses revers, sa fin extrêmement douloureuse, ses funérailles populaires et son repos final.

Une cahier photo de seize pages, au milieu du livre, contient trente-deux superbes photos noir et blanc de la célèbre personnalité argentine.

Les notes de bas de page, souvent très élaborées, auraient gagné à être intégrées au corps du texte.

L’ouvrage est complété par une table des matières et ces annexes: Repères chronologiques, Le mythe Perón (selon Tomás Eloy Martínez), Bibliographie, Sites Internet et musée, Remerciements.

La Bibliographie recense vingt-trois volumes, essentiellement des biographies, ainsi que deux livres d’Eva Perón.

La lecture du livre est agréable et suscite l’intérêt pour la lecture ultérieure d’ouvrages historiques sur la vie singulière et l’époque charnière d’Eva Duarte.

Référence

Meyer-Stabley, Bertrand. - Eva Perón, l’Argentine adulée et décriée. - Paris: La Boîte à Pandore, 2017. - 295p. - ISBN 978-2-87557-296-7. - [Citation: Eva Perón]. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: 982.009 P453.47m 2017 et 923.182 P453m 2017.

Sur la Toile

Deux sites recommandés par l’auteur:

Evita Peron Historical Research Foundation
Eva Perón Museum

Plusieurs documents de première source sur Eva Duarte sont disponibles sur la Toile, dont celui-ci:

El Renunciamiento de Eva Perón (1951)

Un très grand nombre de vidéos de la chanson hommage à Eva Duarte, sont aussi disponibles sur la Toile, dont celles-ci:

La Chanson d'Evita (Petula Clark, 1979)
No llores por mí Argentina (Paloma San Basilio, 1994)
Don't Cry For Me Argentina (Madonna, 2015)

Articles connexes

Buenos Aires (1516-1996)
L’Argentine par les textes
Le chef-d’œuvre de Roberto Arlt

19 janvier 2018

Familles de plantes en photos


Un nouveau livre numérique gratuit portant sur 194 familles botaniques originaires de tous les continents: Familles de plantes en photos.

Le livre contient près de 250 photos prises au Jardin botanique de Montréal au cours de 150 randonnées pédestres. Ces photos illustrent la beauté et la diversité de la végétation.

Noms des plantes

Plusieurs noms communs des plantes photographiées sont évocateurs, souvent même amusants. Voyons quelques exemples: Lis araignée, Arbre à perruques, Julienne des dames, Arbuste aux papillons, Fleur-ballon, Reine de Malaisie, Raisin d'ours, Arbre aux quarante écus, Patte de kangourou, Lilas des Indes, Ketmie des marais, Mûrier à papier, Jasmin d'hiver, Matteuccie fougère-à-l'autruche, Pavot d'Orient, Grain d'encre, Plante caméléon, Pin parasol du Japon, Arbre du voyageur sud-américain, Fleur chauve-souris.

Plusieurs noms communs en anglais sont aussi révélateurs: Panama Queen, Persian Shield, Century Plant, Giant Arrowhead, American Sweet Gum, Flamingo Flower, Dutchman's-pipe, Hart's-tongue Fern, Black-eyed Susan, Trumpet Creeper, Tufted Airplant, Crown Cactus, Pyrenean Mouse-ear, Sweet Potato Vine, Basket Grass, Elephant Bush, Giant Horsetail, Snail Flower, Temple Bells, Star Cluster, Golden Full-moon Maple.

Familles, genres, espèces

Dans le livre, les familles botaniques sont classées par ordre alphabétique, selon leurs noms scientifiques en latin. Les informations sur chaque famille sont ainsi présentées:

1° Le nom de la famille.

2° Le nombre de genres attribués à cette famille suivi d’une liste sélective de genres présents au Jardin botanique de Montréal, selon leurs noms scientifiques en latin.

3° L’exemple photo d’une espèce: nom commun en français (nom commun en anglais), nom scientifique en latin ‘nom du cultivar’, origine, photo. Certaines familles sont illustrées par plusieurs exemples.

Ressources

Les livres et les sites proposés sont destinés à un large public, tels les guides d’horticulture et les guides d’identification des plantes. Seules quelques ressources sont spécialisées, notamment sur la classification des plantes.

Bonne exploration !

Référence

Trudel, Claude. - Familles de plantes en photos. - Montréal: Smashwords, 2018. - ISBN 978-2-9815044-3-2. - [Livre numérique gratuit].

Image

Photo dans Familles de plantes en photos :

Salicaceae
74 genres dont Populus Salix
Saule (Willow), Salix x pischpekensis, Origne horticole

12 janvier 2018

Regards sur la société

La nouvelle édition augmentée du livre Société vient d’être publiée. Ce livre gratuit est offert aux formats numériques epub, pdf et autres.

Les sujets abordés dans les livres recensés sont variés: biographies, cinéma, commerce, économie, éducation, environnement, finances, jeunesse, légendes et mythes, manuels, monde étudiant, pédagogie, philosophie, ressources naturelles, sociologie, urbanisme, etc.

Table des matières

Normand Baillargeon, Pour comprendre la philosophie
Denis Belzile, Ressources pour les itinérants
André M. Benoît et al., Tout savoir sur le condo
C. Biagini, D. Murray et P. Thiesset, Aux origines de la décroissance
C. Bolduc, L. Guay, G. Nadeau-Dubois, Répliquer à l’austérité libérale
Maude Bonenfant et al., Le Printemps québécois
Jean-Pierre Boyer et al., À force d’imagination
Hamit Bozarslan, Domination et contestation chez Ibn Khaldûn
Geneviève Causse-Broquet, La finance islamique
Annette Ciattoni et al., Géographie et géopolitique des énergies
Collectif d’auteurEs, Le souffle de la jeunesse
André Corten et al., L’interpellation plébéienne
Georges Couffignal, Amérique latine
Roger Cevey, L’éthique avec Mafalda
Daniel Dagenais, dir., La liberté à l’épreuve de l’histoire
Alain Deneault et al., L’austérité au temps de l’abondance
Christian Depover et al., Enseigner avec les technologies
Pauline Desjardins, Le corridor du canal de Lachine
Alexandre Dupeyrix, Comprendre Habermas
Jean-Claude Dupont, Mythes et légendes des Amérindiens
Jean-Marc Durand-Gasselin, L’École de Francfort
George C. Edwards III et al., Éducation à la citoyenneté
Jean-François Filion, Introduction à l’œuvre de Michel Freitag
Olivier Fillieule et Danielle Tartakowsky, La manifestation
Hervé Fischer, Les imaginaires d’aujourd’hui
Marcel Fournier, Profession sociologue
André Frappier et al., Le printemps des carrés rouges
Michel Freitag, Le naufrage de l’université
Michel Freitag, Dialectique et société
Michel Freitag, L’abîme de la liberté
Céline Gagnon, La légende de la Dame Blanche
Clermont Gauthier et Maurice Tardi, La pédagogie
Éric Grillo, Les grandes œuvres de la philosophie analytique
Frédéric Gros, Michel Foucault
Stéphanie Grousset-Charrière, La face cachée de Harvard
H. Guéguen et G. Malochet, Les théories de la reconnaissance
David Harvey, Le nouvel impérialisme
Philippe Haudrère, Compagnies des Indes orientales
Ricardo Hausmann et al., Atlas de la complexité économique
Graeme Hayes et Sylvie Ollitrault, et al., La désobéissance civile
M. Isabel, L.-A. Théroux-Marcotte, Dictionnaire de la révolte étudiante
J.-B Jeangène Vilmer et F. Gouéry, Érythrée sous régime totalitaire
Naomi Klein, Tout peut changer
Juan-Luis Klein et Richard Shearmur, Montréal, la cité des cités
Yvan Lamonde et al., Dictionnaire des intellectuels au Québec
Michel Laurent et al., Objets de référence
Maurizio Lazzarato, La fabrique de l’homme endetté
Monique Lebrun et al., Le manuel scolaire
Gérard Marie-Henry, Singapour
Andrée Martin, Le club de lecture: un parcours d’animation
Éveline Martin-Archambault, Projets carré rouge
Linda McQuaig et Neil Brooks, Les milliardaires
Alain Médam, La retombée du temps
Anik Meunier et al., Le patrimoine scolaire québécois
Giles Milton, La guerre de la noix muscade
François Morin, L’oligopole bancaire mondial
Ludvic Moquin-Beaudry, Cinéma critique
Éric Mottet et al., Géopolitique de la Coupe du monde
Normand Mousseau, La révolution des gaz de schiste
Normand Mousseau, Le défi des ressources minières
Gaétan Nadeau, Angus: du grand capital à l’économie sociale
Jacques Nadeau, Carré rouge
Gabriel Nadeau-Dubois, Les jeunes d’aujourd’hui
Gabriel Nadeau-Dubois, Tenir tête
Gabriel Nadeau-Dubois, La révolte des riches
Gabriel Nadeau-Dubois, dir., Libres d’apprendre
Andrew Nikiforuk, Les sables bitumineux
André Papazian, Le train de A à Z
Thomas Piketty, Introduction au capital
J. Pimpaneau, Chroniques sanglantes de Chinoises amoureuses
Renaud Poirier St-Pierre et Philippe Éthier, De l’école à la rue
Guy Rocher, Introduction à la sociologie générale
Michel Seymour, Profession philosophe
Jean-François Signier et Renaud Thomazo, Les sociétés secrètes
Arnaud Theurillat-Cloutier et al., Origines de la grève étudiante de 2012
Arnaud Theurillat-Cloutier, Printemps de force
Simon Tremblay-Pepin, Manuel pour une critique des médias
S. Tremblay-Pepin, dir., Histoire économique du Québec contemporain
Marcel Trudel, Deux siècles d’esclavage au Québec
Laurent Vidal et al., Les villes françaises du Nouveau Monde
Georges Vigarello, Le propre et le sale

Les livres recensés peuvent être consultés ou empruntés dans les Bibliothèques de Montréal, à la Grande Bibliothèque (BAnQ), ainsi que dans plusieurs autres bibliothèques publiques.

Bonne lecture!

Référence

Trudel, Claude. - Société. - Nouvelle édition augmentée. - Montréal: Smashwords, 2018. - ISBN 978-2-9812827-7-4. - [Livre numérique gratuit].

Livres numériques gratuits

Publications (Claude Trudel) :

Cartographie > Anciennes cartes géographiques, Atlas du Québec, Cartes commentées, Grammaire de la carte

Guides spécialisés > Applications Android, Familles de plantes en photos, Guide sur Wikipédia, Plant Families in Pictures, Publier avec Smashwords

Recueils de recensions > Documentation, Lecture, Société

Nouvelles littéraires > Parcours, Tué à bout portant