23 août 2019

Classification et évolution


Cet ouvrage souhaite dresser un panorama synthétique des relations complexes existant entre la systématique, c’est-à-dire la classification des êtres vivants, et la théorie de l’évolution.

Hervé Le Guyader, professeur émérite de biologie évolutive à la Sorbonne, expose sa brillante synthèse sous quatre parties:

1. - Des premières classifications à la théorie synthétique
2. - La révolution cladiste
3. - La classification phylogénétique
4. - Les récentes remises en cause

La matière est présentée d’une façon chronologique, chaque innovation ou série d’innovations faisant l’objet d’un chapitre particulier.

Plusieurs illustrations accompagnent les explications:

- Planche d’Ulisse Aldrovandi (1603) portant sut l’idée de métamorphose
- Arbre théorique dans De l’origine des espèces (1859) par Charles Darwin
- Premier arbre du vivant (1866) par Ernst Haeckel
- Phylogénie (1960) proposée par Erik Jarvik
- Schéma de l’évolution des vertébrés (1957) par Julia Huxley
- Schéma portant les groupes taxonomiques (1966) par Willi Henning
- Arbre phylogénétique des sauropsides
- Groupe monophylétique des choanates
- Cladogramme des archosaures
- Phylogénie des amniotes
- Alignement de séquences d’ADN de 14 sites pou quatre organismes X, Y, Z, T
- Structure de l’arbre du vivant avec ses trois domaines
- Gènes orthologues et gènes paralogues
- Arbre du vivant racisé (1990) par Carl R. Woese
- Phylogénie de L’ADN mitochondrial d’ours (2000) par Gerald F. Shields et al.
- Phylogénie réalisée à partir de l’ADN nucléaire (2012) par Frank Hailer et al.
- Phylogénie réalisée à partir de l’ADN mitochondrial (2012) par Frank Hailer et al.

Encadré par une introduction et une conclusion, l’ouvrage est complété par un glossaire et une bibliographie commentée.

À titre d’exemple, la définition du mot Taxon dans le Glossaire: «Ensemble des organismes définis dans une catégorie de la classification biologique hiérarchisée (espèce, genre, famille, ordre…). Le renard roux (Vulpes vulpes) est un taxon de rang spécifique; les canidés (renards, loups, chiens, chacals, lycaons…) forment un taxon de rang familial; les carnivores (caniformes, féliformes) constituent un taxon de rang ordinal.»

Par ailleurs, les références présentées dans la Bibliographie sont ainsi regroupées: Accessibles à tous, Pour initiés, Pour spécialistes.

L’ensemble du livre est aussi intéressant qu’instructif. Une synthèse saisissante et réflexive, par exemple la dernière partie où l’on trouve les chapitres LUCA n’existe pas! et Le cas exemplaire de l’ours polaire. Deux citations tirées de cette partie intitulée à juste titre Les récentes remises en cause: Tous les génomes doivent donc être considérés comme des chimères! […] Tout est plus compliqué qu’imaginé.

Une invitation à suivre les résultats des recherches en biologie évolutive…

Référence

Le Guyader, Hervé. - Classification et évolution. - Paris: Le Pommier / Universcience, 2018. - 149p. - (Le collège, n° 28). - ISBN 987-2-7465-1611-3. - [Citations, p. 7, 139, 113 et 124]. - BAnQ: 578.012 L521c 2018.

Image

Classification phylogénétique du vivant (Spiridon Ion Cepleanu, 2011) (Wikipédia) [Fichier disponible selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes conditions 3.0 (non transposée)]

Description: «Arbre phylogénétique hypothétique de tous les organismes vivants, construit à partir des séquences de l'acide ribonucléique ribosomique 16S. À l’origine proposé par Carl Woese (1990), enrichi par Guillaume Lecointre & Hervé Le Guyader (2006), puis par Purificación López-García & David Moreira (2008 : Tracking microbial biodiversity through molecular and genomic ecology, in:Research in Microbiology, Vol.159, No.1, January-February 2008, p.67–73, cf. doi:10.1016/j.resmic.2007.11.019), et montrant l'histoire évolutive basée sur les caractères génétiques et l'analyse cladistique des trois domaines du vivant (bactéries, archées et eucaryotes).»

Un arbre interactif des trois domaines du vivant est proposé par Damien de Vienne, chargé de recherche au CNRS: Exploring the Entire Tree of Life.

Remarque / La structure de l’arbre du vivant avec ses trois domaines [Archées, Bactéries, Eucaryotes] est présentée dans le chapitre L’arbre du vivant, dans le livre Classification et évolution, p. 90-96.

Sur la Toile

Les trois domaines du vivant (Institut français de l'Éducation)

Lifemap : l’explorateur de l’arbre du vivant (Damien de Vienne) (Planet-Vie) [Applications pour mobiles]

Universcience (Palais de la découverte et Cité des sciences et de l'industrie)

Articles connexes

Botanique systématique
Les végétaux