19 juin 2017

Pauline Julien, chanteuse et écrivaine


Chanteuse littéraire ou littéraire chantante? Pour moi, Pauline Julien restera toujours à la fois l’une et l’autre.

L’essai de Michel Rheault est constitué de deux grandes parties. La première porte sur l’analyse des textes de Pauline Julien: introduction, trois chapitres thématiques, conclusion et postface. La seconde partie compte trois appendices: liste des textes écrits par Pauline Julien, transcription des textes de trente-deux chansons de Pauline Julien, discographie de Pauline Julien. Par ailleurs, dix-huit photos de l’artiste sont insérées au milieu du livre.

Depuis sa tendre enfance, Michel Rheault s’est consacré à étudier les textes de Pauline Julien (1928-1998). Au moment de la publication de son étude Les voies parallèles de Pauline Julien, en 1993, il était professeur de littérature au Collège de Rosemont et chargé de cours au Département d’études littéraires à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Il avait 30 ans, tandis que Pauline Julien était alors âgée de 65 ans.

Dans son introduction, l’auteur rappelle les débuts de la carrière de Pauline Julien en France dans les années 1950. Il présente ensuite les deux groupes d’artistes sur la scène québécoise des années 1960: les vedettes de la chanson commerciale et les chansonniers, Pauline Julien étant associée à ces derniers. La réputation de la célèbre chanteuse, tout au long de sa carrière, est confrontée aux réactions de l’artiste. Après cette rétrospective, l’auteur présente le sens de sa démarche et les thèmes abordés dans la première partie de son essai.

Le chapitre initial, L’art de la retouche, identifie et exemplifie les modifications apportées aux textes que Pauline Julie interprète dans les années 1960. Les procédés littéraires utilisés par l’artiste sont tour à tour décrits: l’inversion, la répétition, l’élision, la suppression, la substitution et l’adjonction.

Le chapitre suivant, L’écriture de la quête, est consacré aux premiers textes écrits par Pauline Julien au cours des années 1970, dans le contexte du mouvement féministe. Les caractéristiques et innovations de l’écriture de l’auteure portent sur des écarts grammaticaux, l’expression du désir, l’intertextualité féminine et la question de l’identité. Les voix interrogatives sont ensuite déclinées: le doute, l’interpellation de la collectivité, l’expression de l’opinion publique, l’appel à l’individu, l’introspection. Suite à ces observations, des constances sont dégagées: la question déterminante dans les textes de Pauline Julien (Que faire), et un discours sur la parole (Parler).

Le dernier chapitre, L’identité révélée par l’écriture, reconnaît la prise de parole par Pauline Julien après la renonciation du peuple québécois à l’indépendance. La chanteuse-écrivaine, considérée comme la passionaria du Québec, se révèle à elle-même et s’affirme sans interrogation.

Dans la conclusion, Michel Rheault évoque les ultimes productions littéraires de Pauline Julien: le spectacle Gémeaux croisées (avec Anne Sylvestre et Denise Boucher), en 1987, le récit de voyage Népal: l’échappée belle, en 1989, le spectacle Voix parallèles (avec Hélène Loiselle), en 1990, la pièce La maison cassée (avec Victor-Lévy Beaulieu), en 1991, et des lettres envoyées du Burkina-Faso, Je vous écris d’Afrique, où elle a été volontaire à l’internationale pendant plusieurs mois, en 1993.

Michel Rheault, dans sa postface, raconte l’histoire de sa passion envers Pauline Julien depuis l’âge de huit ans: «Par le biais de cette étude littéraire, j’ai donc voulu dire et redire, entre les lignes et sous les mots, la tendresse constante, l’infini respect et l’amitié tendre tendre douce douce que je porte à Pauline Julien.»

L’analyse de Michel Rheault nous amène à conclure que l’œuvre créatrice de Pauline Julien est exemplaire et toujours d’actualité.

Référence

Rheault, Michel. - Les voies parallèles de Pauline Julien / suivi de trente-deux chansons. - Montréal: VLB Éditeur, 1993. - 166p. - (Chansons et monologues, n° 7). - ISBN 2-89005-553-1 / 978-2-8900-5553-7. - [Citations, p. 72 et 73]. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: 841.914 JUL et 841.914 J94Yrh 1993.

Photo

Rosier grandiflora (Grandiflora Rose), Rosa ‘Rainbow Sorbet’, Rosaceae, Origine horticole, Jardin botanique de Montréal. - Le monde en images (Collection de Claude Trudel).

Références complémentaires

Calvet, Louis-Jean. - Pauline Julien. Présentation par Louis-Jean-Calvet. Choix de textes. Discographie, portraits. - Paris: Seghers, 1974. - 176p. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ (Bibliothèque centrale de Montréal / Collection Gagnon): C 841.99 C et 841.914 J944c 1974.

Desjardins, Louise. - Pauline Julien / la vie à mort / biographie. - Montréal: Leméac, 1999. - 434p. - ISBN 2-7609-5137-5. - Bibliothèques de Montréal et BAnQ: 927.89412 J et 927.894 J944d 1999.

Rheault, Michel. - La question de l'identité dans l'écriture de Pauline Julien. - Mémoire de maîtrise en études littéraires. - Montréal: Université du Québec à Montréal, 1991. - Bibliothèque centrale / Monographies: AC20 U5511 M3068.

Sur la Toile

Pauline Julien (YouTube)
Pauline Julien (Encyclopédie canadienne)
Pauline Julien (Monique Giroux)
Michel Rheault (L’Île)

Article connexe

Loco Locass / La parole en gage