18 novembre 2016

La médiation à l’heure du numérique

Les missions des bibliothèques et centres de documentation évoluent en fonction de nouveaux outils technologiques et de leurs usages sociaux. La création continue de nouveaux outils de recherche et d'échange exige des bibliothécaires de nouvelles compétences et un nouveau type de médiation numérique permettant de faire le lien entre des outils, des dispositifs techniques et les publics.

Publié aux Éditions du Cercle de la Librairie, dans la collection Bibliothèques, le nouveau livre de Jean-Philippe Accart propose aux bibliothécaires et documentalistes la maîtrise de la médiation numérique.

L’auteur expose son argumentaire sous deux volets: La notion de médiation et de médiation en ligne, La mise en œuvre de la médiation en ligne. Ces volets théorique et pratique sont développés dans plusieurs chapitres.

Partie I - Théorie

Trois chapitres sont consacrés aux notions théoriques. Le premier porte sur le concept de médiation (définitions), les deux grands types de médiation (présentiel, virtuelle), les multiples facettes de la médiation (sociale, culturelle, autour du livre, documentaire, pédagogique, numérique, entre pairs, technique ou technologique, scientifique), les métiers de la médiation (accueil, formation, animation, gestion, numérique). Les implications pour les bibliothèques et services de documentation sont ensuite abordées: l’inscription de la médiation dans une politique globale de services, l’identité numérique démultipliée dans la sphère numérique. Les enjeux majeurs pour les professionnels de l’information sont enfin abordés, la plateforme Isidore étant cité en exemple.

Le deuxième chapitre traite des bibliothèques et services de documentation sous le prisme de l’économie. Plusieurs aspects sont analysés: la problématique de l’attention, la théorie des biens communs de la connaissance, l’émergence de l’économie dite de partage, l’accès gratuit ou payant à l’information, la valorisation et l’évaluation des services documentaires en ligne.

Le troisième chapitre met l’emphase sur l’évolution des rôles des utilisateurs et des professionnels de l’information à l’ère du numérique. Les profils des usagers sont décrits sous les catégories jeunes, aînés, décideurs, cadres, salariés, chercheurs, ingénieurs et techniciens, enseignants et étudiants. Les rôles et compétences des bibliothécaires et documentalistes à titre de consultants sont ensuite spécifiés. Les interactions fructueuses entre usagers et professionnels de l’information font l’objet des dernières sections du chapitre.

Partie II - Pratique

La mise en œuvre de la médiation en ligne fait l’objet de cinq chapitres. Les besoins des utilisateurs en information numérique sont étudiés dans les chapitres 4 et 5: l’accès aux documents numériques, la recherche personnelle, la consultation d’information de manière permanente, l’accès à des sources d’information multiples, l’accès à des informations sélectionnées et validées, la découverte et l’apprentissage d’autres technologies, l’interactivité avec des professionnels de l’information et la participation à des communautés d’intérêts.

Le sixième chapitre présente un processus structuré en vue de l’établissement d’une plateforme de services de médiation. Dans ce contexte, la démarche projet et le plan d’affaires sont décrits d’une façon détaillée.

Le chapitre suivant explique comment promouvoir les services offerts par les bibliothèques et les services de documentation. Les notions théoriques et les modalités d’application sont précisées avec de multiples exemples, notamment en ce qui concerne la communication avec le public visé.

D’une manière rétrospective et prospective, un plan de développement pour la médiation numérique est proposé dans le chapitre conclusif. Celui-ci compte trois facettes: les éléments constitutifs du besoin croissant de médiation et de médiation numérique; le projet de médiation numérique et la mise en place de services numériques; les compétences de l’architecte de l’information.

Structure générale

Le livre est préfacé par Christophe Deschamps, consultant en gestion de l’information. Cette présentation est suivie d’une introduction en trois points: l’importance du sujet traité dans le livre, le résumé de chaque chapitre, les publics cibles.

Placé en début d’ouvrage, le sommaire est détaillé.

Les chapitre sont structurés d’une façon didactique: titre explicite, introduction, exposé graduel des notions, références en bas de page, schémas synthèses, encadrés thématiques, bibliographie contextuelle.

La mise en page exemplaire et le style limpide de l’auteur favorisent une lecture conviviale, agréable et instructive.

L’ouvrage est complété par une bibliographie générale, un index des auteurs cités, un index des termes et une liste des sigles et acronymes.

En plus d’être destiné aux professionnels des bibliothèques et services de documentation, le livre s’adresse également aux décideurs et professionnels du monde numérique, ainsi qu’aux professeurs et étudiants.

Référence

Accart, Jean-Philippe. - La médiation à l'heure du numérique. - Préface de Christophe Deschamps. - Paris: Électre / Éditions du Cercle de la Librairie. - 172p. - ISBN 978-2-7654-1505-3. - BAnQ: à venir.

Sur la Toile

Jean-Philippe Accart (Blogue de l’auteur)
Isidore (Plateforme de recherche en sciences humaines et sociales)
Portail de la médiation numérique (Gouvernement de la France)

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)
Services de référence sur place et à distance (BAnQ)
Vitrine et écrans interactifs (BAnQ)

Bibliothèque nationale de France (BnF)
Aides à la recherche documentaire (BnF)

Bibliothèque nationale suisse (Bns)
Des questions sur la Suisse (Bns)

Library of Congress (LoC)
Ask a Librarian (LoC)

British Library (BL)
Help for researchers (BL)

Articles connexes

Les 500 mots métiers
Le Métier de documentaliste (4e édition)
Regards croisés sur les métiers des sciences de l’information
Mémento de l’information numérique
Communiquer !
Les services de référence

Aucun commentaire: